Comment déguster le vin jeune ?

Envie de faire un tour au salon « Vins et Terroirs » ? De ce fait, vous devrez surement vous demander comment déguster le vin. En effet, cela ne s’effectue pas au hasard. Il existe bien des techniques pour déguster un vin. Lesquelles ? Découvrez tout dans cet article. 

La robe du vin

De prime abord, regardez attentivement le vin qui se trouve dans votre verre. Pour les vins blancs, son aspect moelleux est déterminé par sa couleur dorée. Les vins blancs secs ont une couleur pale avec des reflets verts. Quant aux vins rouges, ils reflètent une couleur violette. C’est tout simplement la preuve que le vin est jeune. Pour déterminer le taux d’alcool présent dans le vin, il suffit de visualiser la paroi intérieure du verre. Le fait de constater des jambes (ou des larmes) signifie que le taux d’alcool est assez élevé.

L’arôme du vin

Outre les yeux, le nez joue également un rôle important lors de la dégustation des vins. Une fois versé, sentez le vin pour la première fois. Puis tournez le verre et sentez-le à nouveau. Si vous constatez que la seconde odeur est plus puissante que la première, cela signifie que le vin a un fort potentiel de garde. Dans le cas contraire, cela veut dire qu’il est préférable de boire immédiatement le vin pour éviter les mauvaises surprises. Cependant, si l’arôme est assez discret, il est fort possible que la bouteille a déjà été ouverte, il y a quelques heures et que le vin s’est transformé.

Le gout du vin

Bien évidemment, il y a le gout. Buvez une petite gorgée et laissez-vous impressionner par sa saveur. À première vue, il est fort probable que vous ressentez un gout souple et franc. Mais peu à peu, cela peut se transformer en gout ample et puissant. Si vous avez une saveur asséchante, cela signifie que le vin est jeune. Il est donc préférable de le carafer pour retrouver sa vraie saveur.